Home Parole parole Christoph Waltz : La célébrité ne m’a rien appris que je ne...

Christoph Waltz : La célébrité ne m’a rien appris que je ne savais déjà

28
0

Un anglais parfait, à peine teinté d’un léger accent allemand. Une assurance déconcertante. Un sourire un peu trop bienveillant. Si, dans la vraie vie, il n’est pas le méchant qu’il interprète dans presque tous ses films, Christoph Waltz prend un malin plaisir à laisser planer le doute. « J’aime avoir l’esprit occupé par des rôles complexes. J’essaie de dépeindre les personnages les plus odieux et cruels, car j’aime chercher leur humanité. »

A 62 ans et seulement une décennie de carrière à Hollywood, l’acteur austro-allemand a appris qu’il ne servait à rien de chercher à séduire. A peine le jeu de questions-réponses entamé, il nous fait comprendre qu’il va mener la danse et utiliser son interview pour rappeler aux jeunes Européens que leur liberté a coûté cher. On avait demandé un acteur, on se retrouve en face d’un érudit un brin moralisateur. Le genre à qui le destin a appris la patience

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here