Home مواضيع هامة Miss France 2019 : comment les candidates gèrent-elles leurs réseaux sociaux

Miss France 2019 : comment les candidates gèrent-elles leurs réseaux sociaux

88
0

Toutes ont vu le nombre de leurs followers sur Instagram exploser depuis leur sacre régional. Devenues des personnalités publiques à échelle plus ou moins importante, les trente candidates à l’élection de Miss France 2019 ont dû réapprendre à communiquer sur la toile.

Au cours du voyage à l’île Maurice, la consigne est claire : ok pour publier sur les réseaux sociaux, mais les miss ne doivent pas montrer autre chose qu’elle-même. Ainsi, au détour d’un palmier ou au bord d’une piscine, on aperçoit régulièrement une candidate ou une autre en train d’enregistrer une petite vidéo pour alimenter ses réseaux. La journée, les jeunes femmes n’ont pas leur portable sur elles, une épreuve qu’on imagine douloureuse pour certaines. Mais, pas d’inquiétude chaque soir, elles le récupèrent et peuvent appeler leurs proches et alimenter leurs comptes Instagram, Twitter et Facebook.

Si les filles ont toutes vu le nombre de leur nombre de followers gonfler, elles ont aussi pu remarquer les commentaires désagréables et haineux augmenter. «Au début, dès que je voyais un mauvais commentaire je pleurais, se souvient Pauline Ianiro, Miss Rhône-Alpes. Sur les réseaux on me disait que j’étais « grosse », «mastoc», que je n’avais pas le corps d’une miss et que je ne méritais pas mon titre. Aujourd’hui je m’en fiche, c’est une personne cachée derrière son ordi qui parle sans me connaître et à partir du moment où j’ai eu ce recul, ça allait beaucoup mieux et j’ai repris confiance en moi». Dans leur vie virtuelle avant les miss, les filles ont dû faire le tri. Ce qui explique l’aspect un brin aseptisé de leurs galeries Instagram individuelles. «Oui, on a dû faire le ménage sur nos comptes », admet volontiers l’une des candidates

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here